Il existe plusieurs critères de choix spécifiques à prendre en compte pour bien choisir votre groupe électrogène :

  • L’alimentation
  • La puissance de sortie
  • Un groupe électrogène insonorisé ou non
  • Le type de courant
  • La régulation
  • La polyvalence
  • Le confort d’utilisation
  • La praticité

L’alimentation

Comme nous venons de vous l’expliquer, c’est le critère principal de différenciation entre les groupes électrogènes. À chaque type de groupe électrogène correspond un usage bien défini. Chaque type a ses avantages et ses inconvénients.

Par exemple, un groupe électrogène diesel est surtout recommandé pour une utilisation longue durée. On le retrouve surtout sur les chantiers de construction ou de travaux publics. Sa puissance peut aller de quelques kW à plusieurs milliers de kW pour les modèles les plus puissants. Son principal défaut est certainement son caractère trop bruyant. Pour travailler à proximité directe de l’appareil, le port de casque antibruit est donc de mise. Il est donc à exclure d’un usage domestique. Les modèles au diesel se révèlent également plus économiques que ceux à essence à l’usage. Ils offrent ainsi une autonomie optimale allant jusqu’à 9 h.

Malgré un prix plus accessible que celui des groupes diesel, les groupes électrogènes à essence sont considérés comme les plus polyvalents de tous. Ils sont donc adaptés aux travaux ponctuels à la maison, au bricolage. Généralement faciles à démarrer manuellement à l’aide d’un lanceur ou électriquement grâce à un démarreur, ils ne génèrent que peu de nuisance sonore. Cependant, leur puissance tourne seulement autour de 1,5 à 6 kW et ils doivent être refroidis toutes les 3 à 4 h, pour éviter la surchauffe.

Pour leur part, les groupes électrogènes au gaz ou à énergie solaire sont moins polluants. Par ailleurs, ils s’avèrent bon marché et moins bruyants. Toutefois, les modèles qui fonctionnent au gaz sont plus difficiles à approvisionner et plus encombrants et les modèles fonctionnant à l’énergie solaire nécessitent une installation préalable, donc plus chronophage.

La puissance de sortie

La puissance de sortie est un critère de choix  déterminant, en termes de groupe électrogène. Exprimée en kW ou kVA, elle constitue une indication précise sur le nombre ou le type d’appareils pouvant être pris en charge.

En outre, on parle de puissance de sortie nominale et de puissance de sortie maximale. Jusqu’à 4 fois plus élevée que la première, cette dernière est surtout sollicitée lors du démarrage du groupe électrogène.

Un groupe électrogène insonorisé ou non

Les groupes électrogènes insonorisés ont pour principal avantage d’être plus silencieux et plus légers que leurs confrères, pour un encombrement réduit. Ils sont réservés à un usage très ponctuel ne nécessitant que très peu de puissance disponible. En effet, leur puissance dépasse rarement les 2 kW.

Le type de courant

Le type de courant délivré par le groupe électrogène est aussi à vérifier. Il peut être monophasé (220 V) ou triphasé (220 ou 380 V). Le premier s’adresse aux appareils peu énergivores comme les ampoules et les appareils de bricolage (perceuse, meuleuse, pompes…). Pour les appareils de chauffage et de refroidissement, un groupe générant un courant triphasé est plus adéquat.

La régulation

La régulation revêt une importance capitale dans le choix du bon groupe électrogène.

Pour un usage ponctuel, la technologie inverter évitera d’endommager vos appareils électroniques et sera plus économique. Tandis que la régulation à condensateur permettra de redresser le courant rapidement en cas de panne.

Pour les grands travaux de chantiers, une régulation Automatic Voltage Regulator (AVR) est de mise pour disposer d’une tension constante et stable tout en évitant les crêtes de tension et les baisses de puissance.

La polyvalence

La polyvalence compte aussi parmi les critères de choix, lorsqu’il s’agit de groupe électrogène. Sur ce point, un groupe électrogène à essence devance les modèles au diesel et ceux dits « insonorisés ». Selon les modèles, il présente un très vaste champ d’utilités, qu’il s’agisse d’alimenter des appareils électroménagers ou de prendre en charge des outils de bricolage. Les véhicules aménagés en snack ou en fast food ne jurent que sur un groupe électrogène à essence.

Le confort d’utilisation

En termes de confort d’utilisation, les groupes électrogènes dits « insonorisés » sont les meilleurs. Les modèles les plus bruyants ne dépassent même pas la barre des 90 dB, alors que les groupes électrogènes à essence ne peuvent descendre au-dessous des 105 dB. Il est donc possible de travailler tout près d’un groupe insonorisé, tout en étant exonéré de la contrainte engendrée par le port d’un casque antibruit.

La praticité

Le point fort d’un groupe électrogène insonorisé n’est pas limité au seul domaine du confort. Selon les modèles, la puissance va effectivement de 650 à 2 800 W. Ce type d’appareil se trouve ainsi très sollicité pour des activités de loisir comme le camping et les fêtes foraines. D’autres modèles présentent en plus l’avantage d’être portatifs, pour une utilisation sans souci pendant les vacances.

Lire la suite du guide d’achat : Les différents types de groupes électrogènes

Retourner à la page principale du guide : Les meilleurs groupes électrogènes en 2017